L'asbl Sering réalise des projets de longue durée (productions), projets en collaboration ou pour compte d'autres organisations (co-productions), ègalement au niveau international, et de projets de courte durée qui donnent lieu à des présentations. Vous pouvez choisir dans ce petit pour retrouver une production passée :

Vreemde Grootmoeders II

Étranges grands-mères

Le conte


Karim, un garçon de dix ans d'un mariage mixte, visite pour la première fois le Maroc, pays où son père est né. Il arrive dans un petit village avec sept maisons dispersées. Il n'y a ni ordinateur, ni télévision. Les voisins les plus proches sont des figuiers. Là, il rencontre sa grand-mère marocaine qui est tellement différente de sa grand-mère flamande. Les mœurs et traditions sont également différentes de celles en Flandre. Néanmoins, Karim vit plus les similitudes que les différences.
« Parfois des amis me demandent si ce n'est pas ennuyant d'avoir une mère et un père de cultures différentes. Moi je ne le pense pas, je réponds alors. Au contraire, j'ai un pays de plus que mes amis. »
Qui ne se rappelle pas qu'étant enfant, on était pur et ouvert comme seulement un enfant peut l'être ? Cette pièce veut nous faire regarder ce nouveau monde diversifié à travers les yeux d'un enfant. Un pont de réminiscences est jeté entre la Flandre et le Maroc. L'enfant voit bien les différences entre ses deux grands-mères, mais il vit beaucoup plus les similitudes. Pourquoi les réminiscences d'un enfant ont-elles une autre couleur que celles d'un adulte ? Pour les enfants, la différence de la couleur de la peau ou des traditions n'est pas importante. Des enfants se donnent la main et voient qu'à l'intérieur, la main de chaque enfant est blanche. Parce qu'ils ne se heurtent pas aux différences, ils regardent notre monde sans préjugés, à l'opposé de nous, les adultes.
« Si un jour je serai ministre des Belges et des immigrés, je ferai imprimer des carte roses pour tous. Une carte rose pour un blanc belge. Une carte rose pour un jaune chinois. Une carte rose pour un brun marocain. »

Souliman De Croock

Souliman est né à Anvers en 1985. Tout comme Karim dans Étranges grands-mères, il est un « demi », avec un père marocain et une mère flamande. Son rêve de garçon était de devenir agent de police, mais cela a changé quand un prof à l'école lui a mis en contact avec le théâtre. Quand il avec marre de l'école, il a trouvé son chemin vers le théâtre et le film. Il apprit à manier la caméra et monter des films à Off-TV et montait en scène à partir de 2003. Au moment qu'il cherchait des acteurs pour son propre court-métrage, un ami l'a mis en contact avec Sering. Il y participa à plusieurs projets et sautait en 2006-2007 à la possibilité de suivre la formation théâtrale intensive MIRA, organisé à Sering avec le soutien de la VRT (Radio et télévision flamande) et le Fonds social européen.

Souliman l'acteur
Dans une mise-en-scène de Reinhilde Decleir, il jouait dans « Men zegge het voort » (2003-2004) et « Shakespeare » (2005-2006, tous les deux dans le théâtre Bourla). À Sering, il a joué Nevelwezens en 2004 (présenté en 2005 au Festival Cactus à Münster, Allemagne) et Het verhaal van twee werelden en 2005 (présenté en 2006 au 2e Festival Madness & Arts, organisé par Sycorax, également à Münster), les deux dans une mise-en-scène de Mia Grijp. En 2006, il a joué à Sering dans la production des jeunes Felicità (sous la direction de Peter Boelens), et en 2007 dans Fanfaresoep ! (mise-en-scène de Lisette Mertens). Dans une mise-en-scène de Robin David, il jouait en 2008 avec Ann De Winne « Een moeder is een noodzakelijk kwaad ! » (programmé au théâtre Klokhuis). À partir d'octobre 2008 il reprend pour Sering la tournée en Flandre et aux Pays-Bas de Vreemde Grootmoeders, le monologue théâtral joué jusqu'alors par Mostafa Benkerroum.

Pour la télévision il à depuis 2006 un rôle occasionnel dans « Spoed », au début de 2009 également dans « Witse ». Il fait de la figuration dans différentes séries à la VRT et à VTM, et également dans le film « De zaak Alzheimer ».

À coté de Vreemde Grootmoeders Souliman est occupé à Sering avec une petite production dans le cadre du projet qui vise à aider des jeunes « nouveaux Belges » à développer une carrière professionnelle dans le monde du théâtre. Dans une mise-en-scène de Lisette Mertens, il travaille avec Rania Gaaloul et Raouf Hadj Mohamed à Drie is genoeg, une production pour le 3e degré de l'école primaire.

Souliman et Vreemde Grootmoeders
Quand Mostafa Benkerroum a arrêté de jouer ce monologue après 200 représentations, Sering a demandé à Souliman à reprendre le rôle de Mostafa. Cette proposition lui chantait parce que c'est un monologue, un nouveau défi pour lui. Jouer pour des enfants de l'école primaire est une autre nouveauté pour lui.

Il y a différents personnages dans ce conte, ce qui donne une dimension supplémentaire au texte et qui le rend intéressant à jouer. L'histoire a également des réminiscences pour Souliman, dont le père vient du Maroc. Maintenant que sa famille proche habite en Belgique, Souliman ne s'y rend plus si souvent, mais ça n'implique pas qu'il n'a plus d'affinité avec les thèmes qui sont abordés. Il veut communiquer son engagement dans ce qu'il raconte dans son jeu.
Souliman joue la pièce d'une façon un peu différente de celle de Mostafa, il interprète des certaines scènes d'une autre façon, il a une autre style de jeu, et avec Lisette Mertens et Mia Grijp, il a été à la recherche d'une performance plus dynamique, un peu plus éloigné du conte que Vreemde Grootmoeders était à l'origine. Mais pour lui également, le contact avec le public est crucial.

• Les premières représentations des Vreemde Grootmoeders de Souliman ont/avaient lieu le 17 octobre 2008 à Bussum, le 30 novembre à Rotterdam (Zuidplein) et le 12 décembre à Rotterdam (Kralingen)
• diverses représentations en Belgique (Waregem, Oud-Turnhout, Deurne) au cours de 2009
• représentations à Sering, les 6, 7 et 8 novembre 2009

Des organisateurs intéressés à programmer Vreemde Grootmoeders peuvent s'adresser à Sering.





Wenst U extra info over dit event? Contacteer ons.

Gallery